loader image

Skip links

Wikipédia : Une encyclopédie de mensonges ?

Le 15 janvier 2021, Wikipédia a fêté ses 20 ans. Bien que cette encyclopédie libre soit très utile aux élèves pour leurs travaux scolaires, elle reste néanmoins l’objet d’une grande polémique : Wikipédia est-elle fiable ? Autant dénigrée par certains professeurs que défendue par d’autres, cette source d’information mérite-t-elle réellement que l’on s’y attarde ?

Créée en 2001 par les étatsuniens Jimmy Whales et Larry Sanger, Wikipédia est aujourd’hui classée parmi les dix premiers sites internet les plus visités au monde. Son succès s’explique par le fait que n’importe qui peut ajouter de l’information sur le site, donc l’encyclopédie comporte beaucoup plus d’articles qu’une petite œuvre ne comportant que quelques auteurs. Toutefois, le fait que cette encyclopédie soit « libre » est à la fois la force, mais également le malheur de Wikipédia. Des informations erronées ou inventées de toutes pièces peuvent se retrouver dans les articles et elles ne seront pas nécessairement corrigées.

Jimmy Whales

Larry Sanger

Un système de défense

Même si Wikipédia n’est pas parfait, détruisons cette pensée populaire : « l’information sur Wikipédia n’est pas fiable, puisque n’importe qui peut écrire n’importe quoi ». Il faut savoir qu’un certain contrôle des articles est fait avant la publication et que plusieurs moyens sont utilisés pour corriger les erreurs une fois publiées. Par exemple, en 2007, un informaticien a créé le logiciel WikiScanner (aujourd’hui remplacé par un logiciel similaire, WikiWatchdog). Ce logiciel permettait de retracer les adresses IP des ordinateurs pour démasquer les personnes qui modifiaient ou vandalisaient les pages Wikipédia. Les résultats ont été surprenants : le Vatican et la CIA étaient de grands contributeurs qui modifiaient les pages Wikipédia de diverses sujets. 

Mais ces deux organisations ne sont pas les seules. Plusieurs personnalités ou marques connues font affaire avec des agences dans le but de retirer les informations compromettantes de leurs pages Wikipédia.  

Toutefois, les ajouts douteux aux articles sont rapidement enlevés. Par exemple, en 2005, la chaîne Canal+ voulait prouver que Wikipédia n’était pas fiable et a écrit sur la page d’Elvis Presley que ce dernier allait faire un concert en 2006. L’erreur est restée sur la page pendant 8 minutes avant d’être enlevée. 

 

Populaire… et vérifié

Plus le sujet d’une page est connue ou la page visitée, plus l’information est corrigée et exacte. Par contre, plus le sujet d’une page est pointu, moins il y a de chances que l’information ait été lue et vérifiée. D’ailleurs, lorsque les sources d’un article ne sont pas citées ou douteuses, un avertissement apparaît sur la page Wikipédia, prévenant ainsi le lecteur qu’il doit utiliser son sens cri

Un exemple d’avertissement

Normalement, la règle de base des articles de Wikipédia est d’adopter un ton neutre. Cependant, les sujets à débats ou qui font polémique sont susceptibles d’être influencés de diverses manières. Il est donc important de toujours utiliser son sens critique en consultant ce type d’articles.

Une encyclopédie à but non lucratif

N’avez-vous pas remarqué qu’il est agréable et facile de faire des recherches sur les pages de Wikipédia ? La raison est simple : il n’y a pas d’annonces sur Wikipédia. Cette organisation à but non lucratif se finance par les dons des utilisateurs. Cette méthode de financement apporte de grands avantages, notamment la liberté. Effectivement, Wikipédia ne subit pas de pression de la part de publicitaires pour modifier les articles qui parlent d’eux. 

Ce concept ne date pas d’hier. Pour de l’information et un service de qualité, ça prend de l’argent et des fonds. Si on utilise beaucoup Wikipédia, la moindre des choses est de financer le site pour pouvoir continuer à l’utiliser.

Quoi retenir ? 

Pour finir, Wikipédia reste une source relativement fiable qui ne mérite pas une haine profonde et aveugle. Cette source est une source comme une autre ; il faut la vérifier par d’autres références. Eh oui ! Une recherche de qualité demande du travail, mais une bonne façon de s’informer est avant tout d’avoir des sources variées.

 

Comme l’a si bien dit Mary Ann Evans, il faut voir les choses sous d’autres angles et sur d’autres sites pour se faire une idée sur un sujet :

 

« C’est un esprit étroit que celui qui ne peut pas considérer un sujet de plusieurs points de vue. »