loader image

Skip links

Et c’est un départ…

En décembre prochain, un des piliers du MSL se retire. Mme Dominique Delhaes, directrice de la vie étudiante et des affaires corporatives, nous quitte et laissera derrière elle une fonction qu’elle a beaucoup chérie. Elle nous lègue le fruit du travail de plusieurs années de sa vie qu’elle a entièrement consacrées au bien-être des élèves. J’ai eu le grand plaisir de m’entretenir avec elle afin de mettre en lumière sa carrière et ses nombreuses réalisations professionnelles.

Son départ pour la retraite, planifié depuis un bon moment et n’ayant pas été précipité par le contexte de la pandémie, marque la fin (assez particulière !) d’un important chapitre de la vie de Mme Delhaes. C’est aussi un nouveau départ pour elle qui a bien l’intention de vivre d’autres expériences.

La carrière de Mme Delhaes au MSL s’est entamée en 2002. Elle en a consacré les sept premières années au poste de directrice de la 4e et de la 5e secondaire. « J’ai rapidement eu un lien avec la vie étudiante », affirme-t-elle. C’est pour cette raison qu’à partir de 2004 elle prendra en charge la supervision de la vie étudiante en plus de celui de la direction de niveau. Son horaire était des plus chargés ! « Déjà, le Collège voyait assez grand pour la vie étudiante. En 2009, la direction générale a décidé de procéder à une restructuration. On est passé d’une coordination de la vie étudiante à une direction et l’on m’a donné le mandat de m’occuper des événements d’où le titre de directrice de la vie étudiante et des affaires corporatives », ajoute-t-elle.

Son parcours dans le domaine de l’éducation ne s’est pas limité seulement au MSL. En effet, ayant fait un baccalauréat en traduction avant ses études en éducation, cela l’a menée à enseigner l’anglais, mais également le français avant d’occuper des postes administratifs.

Tout au long de son parcours professionnel, Mme Delhaes s’est chargée de plusieurs mandats qu’elle est parvenue à remplir avec brio, dont celui d’assurer la communication et la coexistence entre les vies pédagogique et parascolaire. C’est grâce à cette entente, entre autres, qu’il y a moins de périodes de récupération à l’heure du dîner, et ce, pour permettre aux élèves de décrocher des cours en pratiquant des activités parascolaires.

Sous sa responsabilité, quatre techniciens en loisirs, un animateur de la vie spirituelle et de l’engagement communautaire et des dizaines d’entraîneurs et d’animateurs spécialisés travaillent sans relâche toute l’année et veillent à notre bonheur et à notre épanouissement au quotidien. C’est un effectif considérable pour une école secondaire !

À la question « À quoi ressemble le quotidien d’une directrice de la vie étudiante? », elle répond : « Très, très occupé, très varié, mais aussi très enrichissant. C’est un magnifique défi tous les jours ! Jamais rien n’est pareil, que ce soit avec l’équipe [de la vie étudiante] ou avec les jeunes qui proposent des projets. » De plus, Mme Delhaes fait toujours preuve d’une grande ouverture d’esprit tant par son oreille attentive, que par l’acceptation de la nouveauté, du changement et des nouvelles idées.

Le développement majeur du volet sportif récréatif au Collège par l’entremise du programme MSL en forme initié et dirigé par Mme Delhaes est un succès dont elle est extrêmement fière. En effet, le sport est désormais accessible à tous et le programme incite les élèves à pratiquer une activité physique pour leur santé et non seulement pour l’aspect compétitif. « Les élèves du MSL attachent une grande importance à la vie étudiante. L’année dernière, 75% des élèves ont choisi au moins une activité parascolaire », ajoute fièrement Mme Delhaes. Sans son dévouement, sa passion de créer et d’être à l’écoute d’autrui, ce succès marqué aurait été inatteignable.

« On a beau dire qu’une école, c’est bruyant et que ça bouge toujours, mais sans contact avec les élèves, la vie étudiante perd tout son sens », dit-elle. On a été à même de le constater plus que jamais le printemps dernier. De plus, l’écoute des besoins des élèves et l’adaptation à ceux-ci sont au cœur de son travail. En effet, Mme Delhaes s’est entièrement dévouée pour offrir le maximum d’activités aux élèves tant à distance qu’en présentiel pour qu’ils se sentent soutenus et encadrés. Ce rôle primordial a pris tout son sens durant la pandémie.

Au lendemain de son départ, toute l’équipe-école et les élèves vont assurément lui manquer. Son souhait pour les prochaines années est que le MSL ne cesse d’offrir une grande variété d’activités aux élèves, car ce sont elles qui constituent le cœur même de l’école.

Mme Delhaes lègue ces sages paroles aux élèves : « La vie étudiante au Collège est exceptionnelle. Tellement de possibilités sont offertes aux élèves, ne passez pas à côté de ça. Essayez de nouvelles activités même si vous avez quelques craintes ou hésitations. Variez vos expériences ! Il faut mettre tout le temps nécessaire dans ses études, mais il ne faut pas négliger la vie parascolaire. La vie étudiante vous apportera un équilibre dans votre vie, vous permettra de découvrir des intérêts et qui sait encore, peut être des passions ! »

Au nom de tous les élèves du MSL, je vous remercie infiniment et vous souhaite bonne continuation, Mme Delhaes !